Le projet Eurovegas fait des vagues en Espagne

Le projet d’un Las Vegas européen – « Eurovegas »- au coeur de l’Espagne maintenant  désargentée divise le pays en deux camps. Il y en a qui le voient comme un projet envoyé du ciel et d’autres qui en parlent comme d’un pacte avec le diable.

Le rêve du magnat Sheldon Adelson de construire en Espagne le premier complexe style Las Vegas d’Europe porterait sans doute secours à une économie peinant dans une autre récession et aux prises avec un chômage très élevé.

Mais l’averse de millions viendrait avec des conditions et contraintes: M. Adelson veut que les lois espagnoles permettent aux joueurs de fumer à l’intérieur des casinos et que les règlements locaux lui permettent de faire élever des bâtiments bien au-dessus de la ligne des toits.

Mais pas tout le monde est ravi à l’idée que l’Espagne accueille une « Sin City » européenne qui pourrait attirer la prostitution et les gangs de la mafia – et ajouter la dépendance au jeu aux malheurs des Espagnols.

Pourtant, Madrid et Barcelone sont les deux en lice pour courtiser M. Adelson et les 22 milliards de dollars qu’il veut investir pour ériger « Eurovegas » – un complexe de six casinos, 12 hôtels offrant 36.000 chambres, un centre de congrès, centres commerciaux, bars et restaurants.

 Les deux sites envisagés à Madrid couvrent chacun une superficie équivalente à 1000 terrains de football.

 M. Adelson décidera d’ici l’été la ville de la construction, si sa compagnie, Las Vegas Sand, parvient à un accord avec les autorités espagnoles.

 Las Vegas Sands – qui exploite des propriétés à Las Vegas, Singapour et Macao – a dépassé l’an dernier Caesars Entertainment comme plus grande société de jeu au monde, affichant des profits de 1,27 milliards de dollars.

Ce contenu a été publié dans actualités jeux, casinos terrestres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>